nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Au moins 5 morts dans une fusillade dans le nord de la Californie

Au moins 5 morts dans une fusillade dans le nord de la Californie
Une des scènes de crime (Photo: Sara Stinson / Twitter @SaraStinsonNews

Un tireur a ouvert le feu aléatoirement dans une petite localité rurale du nord de la Californie, mardi, tuant quatre personnes et faisant plusieurs blessés à différents endroits de la ville — dont à une école primaire. Il a finalement été abattu par les policiers.

Les coups de feu ont commencé vers 8 h, heure locale (11 h, heure de Montréal) à Rancho Tehama Reserve, une communauté située à environ 210 kilomètres au nord de Sacramento.

La police ne s'est pas avancée sur les possibles motifs du tireur, mais un représentant du bureau du shérif a confirmé que les voisins de l'individu s'étaient plaints d'un incident de violence conjugale.

Ciblés au hasard

Phil Johnston a ajouté qu'il était «très clair» que l'homme avait choisi ses cibles au hasard.

Des témoins disent avoir entendu des coups de feu et des enfants crier dans une école primaire située à huit kilomètres d'où auraient été tirées les premières balles.

Plusieurs personnes ont été blessées à l'école, selon Jeanine Quist, une assistante administrative du district scolaire.

Salvador Tello, qui reconduisait ses trois enfants en voiture, a vu des balles transpercer le camion devant lui. M. Tello dit qu'il était à environ trois rues de l'école lorsque c'est arrivé.

Il a forcé ses enfants à s'accroupir et a immédiatement reculé pour aller les porter à la maison de leur grand-mère.

Sur son chemin, il dit avoir vu des victimes et des policiers.

Une arme semi-automatique retrouvée

Les détails de la tragédie demeuraient toujours nébuleux plusieurs heures plus tard et les autorités ne disposaient pas d'un bilan ferme des blessés en raison des nombreuses scènes de crime, a expliqué Phil Johnston.

Les autorités ont récupéré une arme semi-automatique et deux pistolets.

Deux hôpitaux ont confirmé qu'ils soignaient sept blessés, dont au moins trois enfants.

Au moins un étudiant a été blessé à l'école. Un autre étudiant a été blessé alors qu'il était dans une voiture avec une femme, qui a également été touchée par une balle, selon Phil Johnston.

M. Johnston a refusé de nommer le tireur, mais il a dit être «au courant» d'une plainte de violence conjugale contre lui.

Un homme a raconté à un journal local que son colocataire était parmi les victimes et que son voisin était le tireur.

Brian Flint a confié au Record Searchlight que son voisin, qu'il ne connaissait que par son prénom, Kevin, avait également volé son camion.

Lui et son colocataire s'étaient plaints aux autorités que leur voisin «agissait en fou» et qu'il les menaçait, a-t-il dit.

«Ce qui est fou, c'est que le voisin a tiré plusieurs balles dernièrement, des centaines de balles», a-t-il affirmé.

 

Puisqu'il faut se lever

En direct de 05:29 à 10:00

1088
100

Puisqu'il faut se lever

avec Paul Arcand

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.