nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Le Rocket battu par les Penguins à Laval

Le Rocket battu par les Penguins à Laval
Rocket de Laval

LAVAL, Qc - Andrey Pedan a brisé l'égalité tard en deuxième période en marquant son troisième but du match et les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton ont défait le Rocket de Laval 4-3, samedi, dans la Ligue américaine de hockey.

Teddy Blueger a aussi marqué pour les Penguins (23-10-3), qui ont signé une septième victoire d'affilée. Ethan Prow a récolté deux aides et Anthony Peters a repoussé 23 tirs.

Adam Cracknell a réussi un doublé pour le Rocket (16-18-7), tandis qu'Éric Gélinas a aussi touché la cible. Daniel Audette et Matt Taormina ont amassé chacun deux aides. Michael McNiven a accordé quatre buts sur 41 lancers.

Gélinas a ouvert la marque après seulement 32 secondes de jeu, mais Pedan a répliqué un peu plus de trois minutes plus tard.

Cracknell a redonné les devants au Rocket après 63 secondes en deuxième période, mais l'avance des locaux a encore une fois été brève. Blueger a porté la marque à 2-2 seulement 23 secondes plus tard.

Pedan a donné les devants pour une première fois aux Penguins à 5:49, en avantage numérique, puis Cracknell a riposté aussi en avantage numérique, à 9:47. Pedan a finalement placé les visiteurs en avant pour de bon avec 4:00 à faire au deuxième vingt, encore une fois en avantage numérique.

Peters a ensuite été parfait contre les huit tirs du Rocket en troisième période.

Les Penguins ont profité de deux de leurs six occasions en avantage numérique. Le Rocket a été 1-en-3.

 

Le Québec maintenant

En direct de 15:00 à 18:30

1683
100

Le Québec maintenant

avec Paul Houde

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.